Entreprendre, une notion réduit au stade de définition. (3)

Troisième et dernière partie.

Il convient de mettre un point d’honneur sur le fait que l’environnement des affaires au Niger n’est globalement pas favorable au développement du secteur privé. Les facteurs de blocage ne manquent pas :

  • Incohérence de certaines réglementations et de leurs applications ;
  • Faiblesse institutionnelle ;
  • Problèmes d’accès au crédit et au foncier.

Selon l’édition 2017 du rapport de la Banque mondiale « Doing Business», le Niger occupe le 150ème rang sur 183 pays contre 176eme en 2013. Les perspectives pour le secteur privé nigérien sont plutôt bonnes et nous disposons d’une grande possibilité de création d’entreprise à travers la structure de la Maison de l’Entreprise. Eu égard aux dispositions envisagées dans le cadre de la stratégie de développement accéléré et de réduction de la pauvreté (SDRP), qui prévoit des actions conjuguées autour des quatre axes suivants :

  • Renforcement du dispositif de soutien au secteur privé ;
  • Amélioration de l’environnement micro-économique des affaires ;
  • Amélioration du financement de l’économie ;
  • Et une meilleure intégration dans le commerce régional et mondial.

On peut toutefois se demander dans quelles mesures les différents organismes dédiés à l’accompagnement des futurs entrepreneurs ont commencé à intégrer cette nouvelle préoccupation majeure dans les différentes propositions de support et d’aide rendues disponibles à ceux et celles qui aspirent à devenir entrepreneurs ou ont entamés une démarche en ce sens.
Une démarche entrepreneuriale, conduisant à l’identification d’opportunités d’affaire conçue comme un processus collectif, comme une construction collective et par conséquent conduisant à l’élaboration d’une stratégie collective. L’environnement entrepreneurial du NIGER regorge de nombreux diplômés de tout âge qui veulent se lancer en affaires, de structures pouvant être modernisées et aussi de salariés voulant se mettre à leur propre compte mais qui font tous face à l’incapacité d’identifier une opportunité, de conduire ou rendre viable une affaire ou encore de disposer d’informations et de qualifications nécessaires.
Entreprendre, une notion que nous devons intégrer de toute sa science dans notre opportunité de développement et de croissance au Niger.

commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • chat
    Ajouter un commentaire